Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

J'accepte

Des voiles d'ombrage ultra-résistantes

Mardi 08 Juin 2021

Voiles d'ombrage ultra-résistantes

Les voiles d'ombrage E-Davray sont ultra-résistantes. D'accord, tous les vendeurs de voiles d'ombrage du monde vous diront la même chose.

Mieux que le dire nous allons vous expliquer pourquoi.

La première explication vient de la toile, fabriquée à La Tour-Du-Pin (Isère),  par la société française Serge Ferrari. Cette toile est soumise à des tests exigeants qui répondent à des normes très spécifiques. 

Plus concrètement, pour tester la résistance à la traction, la toile est soumise à une force de traction croissante. Elle tend à s'allonger d'abord d'une manière flexible, c'est à dire qu'elle revient à sa forme d'origine lorsque la traction est supprimée. Puis, avec plus de force, la déformation de la toile devient permanente jusqu'à la rupture. Comme il s'agit d'une réaction indésirable il convient de mesurer ce point de rupture afin de lui donner une valeur. 

Le test consiste à soumettre un échantillon à une déformation à vitesse constante par le biais d'une charge unidirectionnelle appliquée perpendiculairement à la section de l'échantillon. Ce test est effectué dans les deux sens de la toile, chaîne et trame.

EN ISO 1421:2000 est le test qui détermine la résistance à la rupture pour les tissus enduits. 

Soltis Lounge 96 atteint 220/220 daN/5cm, ce qui signifie que, quel que soit le sens du tissu (chaîne ou trame), si vous coupez une bande de 5cm vous pourrez y suspendre une charge d'environ 250kg!

DIN 53363 est le test qui détermine la résistance à la déchirure pour les tissus enduits.

Soltis Lounge 96 atteint 30/25 daN, ce qui signifie que si vous amorcez une déchirure dans le tissu à l'aide d'une paire de ciseau, vous devrez soumettre une force de 30kg pour déchirer la toile.